Histoire et patrimoine
son histoire

Saignon

La commune de SAIGNON 1045 habitants s’étend sur une superficie de 1960 Ha. Le village est situé à 500 mètres d’altitude. La commune est limitée au nord par le Calavon, au sud par le plateau des Claparèdes et les contreforts du Luberon, traversée par un petit torrent,  le Rimayon.

L’histoire de l’occupation du territoire de Saignon débute au Paléolithique moyen (-200 000 ans, -35 000 ans). De nombreux abris naturels ont favorisé l’occupation de ce territoire. Au Néolithique se développent une dizaine de stations de plein air.

Dès l’antiquité le rocher de Saignon, d’une hauteur d’une trentaine de mètres, situé sur un promontoire, fut utilisé en tant qu’observatoire et a dû servir à l’émission de signaux. De cet emploi comme signal : Signum a découlé le nom de Sagnio, étymologie la plus probable du nom actuel.

Quelques inscriptions gallo-grecques, retrouvées en plusieurs endroits semblent indiquer la présence de Celto-Ligures. Une inscription sur une pierre de mur de l’église Sainte-Marie semble l’attester.

On a également identifié des nécropoles (récemment près de la mairie), quelques autels, ce qui semble indiquer un important culte païen.

Dès la 1re moitié du Xe siècle SAIGNON apparaît dans les chartes du cartulaire de l’église d’Apt. En 976, on n’emploie plus pour Saignon le terme de villa mais celui de castellum ou castello (château), puis au XIe siècle le mot de castrum (rempart).

Une concentration à Saignon de châteaux aux formes castrales différentes sur un espace aussi réduit à l’intérieur – semble-t-il – d’une même enceinte est un cas rare sinon exceptionnel.

– Au nord : le rocher majeur (rocher de Belle-Vue)
– Au centre : le château Méjean (du milieu)
– Au sud : le château de Grigière.

D’où les armoiries de la commune de Saignon :
« De gueules » à trois châteaux d’or à deux tours et un donjon ouverts et portillés de sable, posés sur trois rochers de sable aux failles d’argent, l’écu soutenu par deux branches de chênes posées en sautoir et timbré d’une couronne d’or à trois tours.

Le premier document sur l’abbaye St-Eusèbe date de 1004 (acte de fondation ou de restauration). Elle a été fondée par Saint-Martian. Le Pape Urbain II consacre le 5 août 1096 l’église nouvellement reconstruite. Cette abbaye a été vendue à la Révolution française et appartient aujourd’hui à des propriétaires privés.

Récemment, le 5 mai 2001, deux documents relatifs à la vraie Croix ont été remis à la sacristie Ste-Anne d’Apt (l’un est daté de 1780, l’autre de 1878).

D’importants remparts subsistent (côté nord), il est toutefois difficile d’en connaître exactement le périmètre et d’apprécier correctement l’évolution du village au cours du Moyen Âge. Le maximum démographique se situe dans la 2e moitié du XVIIIe siècle : 1275 habitants en 1765. A partir du milieu du XIXe siècle jusqu’au milieu du XXe siècle les chiffres de la population décroissent pour remonter à 1045 au dernier recensement de 1999.

Fiche d'identité

Saignon

est une commune française, du département du Vaucluse en région Provence AlpesCôte d'Azur, dans l'arrondissement d'Apt, et fait partie du Parc Naturel Régional du Luberon.

Administration

Région : Provence Alpes Côte d'Azur Département : Vaucluse Arrondissement : Apt Intercommunalité : Communauté de communes du pays d'Apt Code postal : 84400 Code commune : 84105

Héraldique

Démographie

Gentilé : Saignonnais, Saignonnaises Population : 1012 habitants densité : 50 habitantas/km²

Elections

Départementales : Canton d'Apt - Législatives : Cinquième circonscription - Monsieur Jean-Pierre HAUCOURT est maire de Saignon depuis le 25/05/2020

Geographie

Coordonnées GPS : 43° 51′ 50″ nord, 5° 25′ 44″ est - Altitude : min. 230 m, max. 634 m Superficie : 19,6 km2

Localisation

DutchEnglishFrench